MELISSA CASCARINO

VELVET BLUES

MELISSA CASCARINO

VELVET BLUES

SACRUM # 1 .             PHOTOS GEOFFROY BAUD

2021 MOS_ESPA/MOTEL CAMPO

DESERTA LUSTRA Des boucles de boucles à n’en plus finir ' C’est la débâcle des boucles qui n’en finissent pas de se poursuivre ' Un luminisme dans la sensation' Un looper comme un Temple somptueux de pureté ' J’entrelace les boucles pour te retrouver ' La tentation de la sobriété n’a rien donné' L’austérité de la contention ne nuit pas à ma liberté' elle décharne mon intégrité ' J’en ai fait l’expérience ' Si je renonce à toi ' je renonce à moi-même ' c’est la mort à petits feux ' De boucle en boucle ' j’aurai de quoi broder tout le Temple ' Édifier de l’espace et du vent ' Un temple dentelé se nourrit de l’aurore et du crépuscule ' l’air frais de la nuit peut s’insinuer ' La chaleur des corps sortir par la fenêtre ' Pas de catalepsie à l’horizon ' A force de boucles et d’entrelacs ' je t’y retrouverai ' On pourra dégraffer les plaies ' défaire les points de suture ' fermer les yeux et s’aimer